Cabinet de psychologie en ligne
Psychologue clinicienne à Ambérieu-en-Bugey
 
 
Indisponible aujourd'hui
 
06 01 95 71 75

LES DIFFERENTES THERAPIES : LES TCC

PSYCHOLOGIE CLINIQUE

LES DIFFERENTES METHODES DE THERAPIE : LES TCC

 

Qu’est-ce que c’est ?

TCC est un sigle signifiant Thérapie cognitive et comportementale. Cognitif pour les schémas de pensée et les émotions, comportemental pour… les comportements qui en découlent.

C’est une thérapie brève, validée scientifiquement (dont on a validé l’efficacité par la méthode scientifique). Elle se penche sur les problèmes de la personne dans sa vie actuelle, en étudiant ses schémas comportementaux en lien avec ses pensées et ses émotions. Bien sûr, l’histoire du patient et de sa construction psychique est prise en compte pour comprendre tout cela.

Comme pour d’autres thérapies, elle peut se pratiquer en séances individuelles ou en séances de groupe. Une de ses caractéristiques importantes est qu’elle implique le patient durant les séances, mais aussi entre les séances (exercices à mettre en pratique entre deux rendez-vous).

 

Quel est son but ?

Elle vise à aider les patients qui souffrent à cause de certains de leurs comportements inadaptés en certaines situations, en les modifiant pour qu’ils deviennent plus constructifs et bénéfiques. C’est un travail progressif, qui va de la compréhension de ces comportements (en termes de schémas cognitifs) à l’élaboration de nouveaux comportements apportant un mieux-être en rapprochant les patients de leurs valeurs essentielles (se sentir en cohérence avec soi-même). On pourrait comparer cela à l’élaboration d’une boîte à outils psychiques assez complète et à l’apprentissage de leur utilisation adaptée dans de multiples situations.

 

Pour quelles pathologies ?

La TCC s’est avérée particulièrement efficace pour soigner les troubles anxieux (phobies, TOC, stress post-traumatique, etc.), les troubles de l’humeur (dépression, burn out, etc.), les troubles envahissants du développement chez l’enfant (comportements impulsifs, difficultés de socialisation, difficulté de gestion des émotions, etc.).

Mais elle s’applique aussi à bien d’autres souffrances psychiques : addiction, mauvaise estime de soi, difficultés relationnelles, … enfin tout problème causé par des schémas de pensée négatifs qui entravent le développement et le bien-être de la personne.

 

Comment se déroulent les séances ?

Contrairement à d’autres thérapies où la relation patient / thérapeute est asymétrique, en TCC, la thérapie se veut un partenariat égalitaire entre le patient et le praticien. Il y a beaucoup d’échanges, le thérapeute questionne, explique, propose des outils, fait parfois des jeux de rôles pour entraîner le patient à développer de nouveaux comportements. Dans le cas des phobies, il peut même y avoir des séances en extérieur, pour une exposition progressive à l’objet de la phobie (exemple : dans un chenil si l’on a une phobie des chiens).

En début de thérapie, l’essentiel du travail consiste à identifier les comportements problématiques et à en trouver les origines. Il faut également que le patient se fixe un objectif précis, concret et réaliste à atteindre. Puis le praticien élabore une stratégie thérapeutique et propose différents outils au patient. Il adapte sa stratégie en cours de route à chaque fois que c’est nécessaire.

Une séance individuelle peut aller de 30 mn à 1h. Une séance de groupe peut durer de 1h à 2h30. Dans les deux cas, des exercices sont à effectuer par le patient entre deux séances.

 

Quels outils sont utilisés ?

Le thérapeute peut fournir certaines grilles pour évaluer les comportements et voir les progrès effectués. Il propose aussi de nombreux exercices pour s’entraîner à modifier les schémas cognitifs et les comportements problématiques qui en découlent.

Ces exercices peuvent porter sur le comportement : par exemple pour l’affirmation de soi, pour gérer certaines interactions sociales…

Ils peuvent porter sur les émotions : pour mieux repérer, comprendre, accepter et gérer les émotions difficiles…

Il peut aussi y avoir des exercices corporels : relaxation physique et psychique.

Les exercices peuvent porter sur les schémas cognitifs : pour repérer, anticiper, modifier les schémas négatifs et construire à la place des schémas plus adaptés et épanouissants.

 

Comment trouver des thérapeutes pratiquant les TCC ?

Vous trouverez en ligne l’annuaire national des professionnels formés aux TCC auprès de deux associations :

AFFORTHECC - Association francophone de formation et de recherche en thérapie comportementale et cognitive :   www.afforthecc.org

AFTCC - Association française de thérapie comportementale et cognitive : www.aftcc.org

 

Pour aller plus loin

https://www.ifforthecc.org/videos

Les thérapies comportementales et cognitives, Jean Cottraux, Masson, 1999.

Thérapies de groupe brèves, José Guimon et Béatrice Weber-Rouget, Masson, 2002.

 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été créé grâce à Psychologue.fr

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.